AMARYL ® - Glimépiride

AMARYL ® est un médicament à base de glimépiride.

GROUPE THÉRAPEUTIQUE : Agents hypoglycémiants oraux - Sulfamides, dérivés de l'urée

Indications AMARYL ® - Glimépiride

AMARYL ® est indiqué comme une aide pharmacologique utile pour le traitement du diabète de type II, en cas d'échec thérapeutique de stratégies non pharmacologiques telles que l'alimentation, l'activité physique et le mode de vie.

Mécanisme d'action AMARYL ® - Glimépiride

L'action thérapeutique d'AMARYL ® est garantie par son principe actif Glimépiride, appartenant à la catégorie pharmacologique des sulfamides.
Pris par voie orale, il est en effet absorbé au niveau gastro-intestinal, atteignant sa concentration plasmatique maximale en seulement deux heures et demie, et persistant dans la circulation sanguine pendant une durée comprise entre 5 et 8 heures.
Une fois son activité terminée, il est métabolisé par des enzymes hépatiques appartenant à la famille des cytochromes et éliminé en grande partie par les fèces et dans une faible mesure par les urines.
L'efficacité hypoglycémiante du glimépiride est déterminée par la présence concomitante de mécanismes intrapancréatiques et extrapancréatiques.
Plus précisément, les premières, qui se produisent au niveau des cellules bêta pancréatiques, favorisent la sécrétion endogène d'insuline, agissant sur un canal potassique spécifique, responsable de la "vague de dépolarisation utile pour assurer la libération d'insuline médiée par le calcium, tandis que la " L'action extrapancréatique se traduit par une augmentation de l'efficacité de l'insuline sur les muscles et le tissu adipeux, nécessaire pour améliorer la captation du glucose et inhiber les processus de glycogénolyse hépatique et de gluconéogenèse.

Études réalisées et efficacité clinique

1. GLIMEPIRIS ET ATHÉROSCLÉROSE

Diabetes Res Clin Pract. 21 janvier 2011.

Effets du glimépiride et du glibenclamide sur l'athérosclérose carotidienne chez les patients diabétiques de type 2.

Katakami N, Kaneto H, Matsuhisa M, Shimomura I, Yamasaki Y.


Étude récente et très intéressante qui a montré comment l'épaississement annuel maximal de l'intima médiale de l'artère carotide chez les patients diabétiques de type II peut être significativement réduit en prenant du glimépiride comme agent hypoglycémiant. THÉRAPIE


2. COMBINÉ : METFORMINE ET GLIMÉPIRIDE

Suis J Ther. 15 février 2011.

Évaluation de l'efficacité et de la tolérabilité de l'association glimépiride et metformine : une étude multicentrique chez des patients atteints de diabète sucré de type 2, non contrôlés en monothérapie par sulfonylurée ou metformine.

Pareek A, Chandurkar NB, Salkar HR, Borkar MS, Tiwari D.


Les patients diabétiques de type II, avec une glycémie à jeun supérieure à 140 mg/dL et une Hb1Ac supérieure à 7 % ont été traités pendant 12 semaines par une association de metformine et de glimépiride. Les données suggèrent la plus grande efficacité du traitement combiné pour améliorer le contrôle glycémique, réduisant également de manière significative les valeurs d'hémoglobine glycosylée, sans effets secondaires cliniquement pertinents.


3. THÉRAPIE AU GLIMEPIRIS : ASPECTS MÉTABOLIQUES ET CARDIOVASCULAIRES

Diabetes Res Clin Pract. Avr 2010 ; 88 : 71-5. Publication en ligne du 31 décembre 2009.

Effets du glimépiride sur les paramètres métaboliques et les facteurs de risque cardiovasculaire chez les patients atteints de diabète sucré de type 2 nouvellement diagnostiqué.

Xu DY, Zhao SP, Huang QX, Du W, Liu YH, Liu L, Xie XM.


Il a été démontré que l'administration de glimépiride pendant 12 semaines chez des patients atteints de diabète de type II réduit rapidement la glycémie à jeun, stabilise le contrôle glycémique, améliore le métabolisme des lipoprotéines, réduit la résistance à l'insuline et améliore l'activité fibrinolytique.

Mode d'emploi et posologie

AMARYL® Comprimés à 1, 2, 3, 4 et 6 mg de Glimépiride : la formulation de la posologie thérapeutique correcte de Glimépiride ne peut ignorer la situation métabolique du patient diabétique et les taux de glycémie mesurés. Ainsi, la posologie initiale, qui est celle d'un comprimé à 1 mg par jour pris soit au petit-déjeuner soit au cours du repas principal, peut être suffisante pour assurer un bon contrôle glycémique ou nécessiter une augmentation proportionnelle à la décompensation métabolique enregistrée.
En cas de thérapies combinées avec la metformine ou l'insuline, il est toujours recommandé de commencer par les doses les plus faibles, de les augmenter progressivement jusqu'à l'obtention d'un bon contrôle glycémique.
La surveillance médicale est d'une importance fondamentale, tant dans le choix initial de la posologie appropriée que dans le suivi prolongé et constant du traitement.

Avertissements d'AMARYL ® - Glimépiride

L'approche thérapeutique correcte du patient diabétique de type II doit inclure des traitements diététiques et liés à la santé, utiles pour améliorer la santé générale ainsi que le métabolisme, avant le traitement pharmacologique.
Le mauvais dosage d'AMARYL® pourrait s'accompagner de la présence de crises hypoglycémiques ponctuées d'effets secondaires tels que fatigue, maux de tête, faim, diminution de la vigilance et du temps de réaction, somnolence et perte de conscience pour lesquelles il faudrait intervenir rapidement par voie orale. de glucides simples.
Pour cette raison, il est très important que la posologie correcte soit formulée par le médecin après une "évaluation minutieuse des habitudes alimentaires, des conditions physiopathologiques du patient et des paramètres de laboratoire et que l'ensemble du plan thérapeutique soit surveillé par une chimie sanguine périodique. chèques.
L'utilisation de sulfonylurées pourrait également être associée à des crises hémolytiques chez les patients présentant un déficit en enzyme G6PD, et à des effets secondaires importants chez les patients présentant une insuffisance hépatique et rénale.
AMARYL ® contient du lactose, sa prise est donc déconseillée chez les patients présentant un déficit en enzyme lactase ou une malabsorption du glucose/galactose.
Le risque d'hypoglycémie pourrait réduire les capacités de perception du patient, rendant dangereux l'utilisation de machines ou la conduite de véhicules, et pour cette raison, il est très important de prêter attention aux symptômes précurseurs de l'hypoglycémie.


LA GROSSESSE ET L'ALLAITEMENT

Bien que le contrôle de la glycémie pendant la grossesse soit particulièrement utile pour le bon développement du fœtus, l'administration de glimépiride est contre-indiquée en raison de la présence d'effets secondaires potentiels.
Par conséquent, il faut recourir à des médicaments avec un profil de sécurité plus élevé et mieux caractérisés comme l'insuline.
Compte tenu de la sécrétion possible du principe actif inchangé dans le lait maternel, il serait conseillé d'éviter l'allaitement pendant le traitement, afin de réduire le risque important d'hypoglycémie chez le nourrisson.

Interactions

Le métabolisme hépatique du glimépiride soutenu par l'enzyme CYP2C9 expose la substance active à un risque d'altérations importantes de ses propriétés pharmacocinétiques.
Ingrédients actifs tels que la phénylbutazone, l'azapropazone et l'oxyphenbutazone, les insulines et autres produits antidiabétiques oraux tels que la metformine, les salicylates et l'acide para-amino-salicylique, les stéroïdes anabolisants et les hormones sexuelles mâles, le chloramphénicol, certains sulfamides à longue durée d'action, la tétracycline, les clarifiants antimicrobiens, les coumarines, la fenfluramine, les fibrates, les inhibiteurs de l'ECA, la fluoxétine, les inhibiteurs de la MAO, l'allopurinol, le probénécide, la sulfinpyrazone, les sympatholytiques, le cyclophosphamide, le trophosphamide et l'ifosfamidi, le miconazole, le fluconazole, la pentoxifylline et l'enzyme de concentration de tritoqualine, pourraient inhiber l'efficacité susmentionnée du glime.
Au contraire, les inducteurs de l'enzyme CYP2C9 tels que les œstrogènes et les progestatifs, les diurétiques, les glucocorticoïdes, les stimulants thyroïdiens, l'adrénaline, l'acide nicotinique, les laxatifs, la phénytoïne, les barbituriques pourraient augmenter le métabolisme du glimépiride, réduisant également significativement l'efficacité thérapeutique d'AMARYL ®
L'alcool, les bêta-bloquants et les antagonistes H2, en revanche, pourraient altérer de manière imprévisible l'action hypoglycémiante de ce médicament.

Contre-indications AMARYL ® - Glimépiride

AMARYL ® est contre-indiqué chez les patients diabétiques de type I, l'acidose céto et le coma diabétique et chez les patients présentant une insuffisance hépatique et rénale.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue au principe actif ou à d'autres sulfonylurées ou sulfamides doivent s'abstenir de prendre ce médicament.

Effets indésirables - Effets secondaires

Les différents essais cliniques et l'expérience post-commercialisation semblent concorder sur l'excellente tolérance d'AMARYL ® et sur l'absence d'effets secondaires cliniquement pertinents.
En effet, des épisodes tels que des altérations des paramètres hématochimiques, des troubles du tractus gastro-intestinal, des troubles neurologiques ou visuels et des manifestations dermatologiques et non dus à une hypersensibilité au principe actif ont été très rares.
Cependant, il est important de rappeler que la longue demi-vie du médicament pourrait conduire à une accumulation du principe actif, augmentant le risque d'hypoglycémie en cas d'administration répétée, c'est pourquoi il est préférable d'administrer AMARYL en une seule prise. .

Noter

AMARYL ® ne peut être vendu que sur prescription médicale.


Les informations sur AMARYL ® - Glimépiride publiées sur cette page peuvent être obsolètes ou incomplètes. Pour une utilisation correcte de ces informations, consultez la page Avis de non-responsabilité et informations utiles.


Mots Clés:  techniques-de-massage beauté santé