KONAKION ® - Phytoménadione

KONAKION ® est un médicament à base de Phytoménadione

GROUPE THÉRAPEUTIQUE : Vitamine K et autres antihémorragiques

Indications KONAKION ® - Phytoménadione

KONAKION ® est utilisé dans le traitement des maladies hémorragiques, tant néonatales qu'induites par un déficit en facteurs de coagulation vitamine K dépendants.

Mécanisme d'action KONAKION ® - Phytoménadione

La phytoménadione, principe actif de KONAKION ®, également appelée phylloquinone, est un produit d'origine végétale faisant partie de la famille de la vitamine K, plus précisément sous le nom de vitamine K1.
Cette vitamine joue un rôle crucial dans l'activation d'une série de facteurs de coagulation (II, VII, IX et X), définis précisément comme des facteurs vitamine K-dépendants, agissant comme cofacteur d'une carboxylase responsable de la gamma carboxylation d'un résidu de glutamate exposé par les facteurs susmentionnés.
Cette réaction chimique, qui en plus d'impliquer la vitamine K nécessite également l'intervention d'époxyde réductase, se traduit par l'activation biologique de facteurs impliqués dans l'activation de la coagulation tant par la voie extrinsèque qu'intrinsèque.
Des altérations de cette cascade enzymatique sont généralement observées chez les patients sous traitement anticoagulant oral au long cours et plus rarement chez les nouveau-nés dénutris ou dans de rares cas de déficience congénitale.
Heureusement, même la thérapie orale, grâce à la capacité de la vitamine K à être absorbée efficacement par la muqueuse iléale, permet de restaurer assez rapidement les carences présentes, pouvant ainsi améliorer la diathèse hémorragique.

Études réalisées et efficacité clinique

1. LES EFFETS DE LA VITAMINE K1 SUR LES MARQUEURS TUMEURS
Dig Dis Sci, juin 2011, 56 : 1876-83. Publication en ligne du 28 décembre 2010.

Effets différentiels de la vitamine K1 sur les niveaux d'AFP et de DCP chez les patients atteints de CHC non résécable et dans les lignées cellulaires de CHC.

Carr BI, Wang Z, Wang M, Wei G.


Étude qui démontre comment l'administration de vitamine K1 peut entraîner une réduction significative des concentrations sanguines de certains marqueurs tumoraux de l'hépatocarcinome. Ces données pourraient ouvrir de nouvelles stratégies expérimentales.


2.SYNERGIE ENTRE LA VITAMINE K ET D
Altern Med Rev. 2010, 15 septembre : 199-222.

Vitamines D et K en tant que nutriments pléiotropes : importance clinique pour les systèmes squelettique et cardiovasculaire et preuves préliminaires de synergie.

Kidd PM.


Travail très intéressant qui souligne les effets pléiotropes et synergiques de l'administration de vitamine D et K. Les deux vitamines se sont révélées utiles dans la protection des structures squelettiques et vasculaires, garantissant ainsi un effet préventif contre les pathologies chroniques et dégénératives.


3.VITAMINE K ET SANTÉ OSSEUSE
Suis J Clin Nutr. Août 2008 ; 88 : 356-63.

Vitamine K, cytokines circulantes et densité minérale osseuse chez les hommes et les femmes âgés.

Shea MK, Dallal GE, Dawson-Hughes B, Ordovas JM, O "Donnell CJ, Gundberg CM, Peterson JW, Booth SL.


Des travaux qui démontrent comment de faibles concentrations sanguines de vitamine K peuvent être associées à une présence accrue de cytokines inflammatoires, impliquées dans le processus de déminéralisation osseuse. Malgré cette observation, la supplémentation en vitamine K n'a pas été efficace pour améliorer les paramètres de densité osseuse.

Mode d'emploi et posologie

KONAKION®
Phytoménadione 10 mg comprimés enrobés à croquer;
Gouttes pour solution buvable de 20 mg de phytoménadione par ml de solution ;
Solution orale et injectable de 10 mg de phytoménadione par ml de solution ;
Solution buvable et injectable pour nourrissons de 2 mg de phytoménadione pour 0,2 ml de solution.
Alors que la solution buvable ou injectable à 2 mg est indiquée exclusivement dans la prophylaxie et le traitement du syndrome hémorragique néonatal, associé à des déficits endogènes en facteurs de coagulation, les autres produits sont plutôt indiqués dans le traitement des hémorragies hypoprothrombinémiques.
Les posologies à utiliser dans le traitement des troubles de la coagulation doivent être définies par le médecin, sur la base des résultats des tests de coagulation et des symptômes associés.
Tout traitement doit être supervisé par un médecin spécialiste.

Avertissements KONAKION ® - Phytoménadione

L'administration de KONAKION® doit être précédée d'un « examen médical attentif utile pour s'assurer de l'absence de pathologies contextuelles, principalement athéroscléreuses et thrombotiques, potentiellement incompatibles avec la prise d'antihémorragiques.
Chez les patients souffrant d'une maladie du foie de quelque degré que ce soit, le résultat observé en termes de contrôle des saignements pourrait être significativement différent de celui attendu, nécessitant donc un éventuel ajustement de la posologie utilisée.
KONAKION ® en comprimés à croquer contient du glucose et du saccharose, par conséquent sa prise est contre-indiquée chez les patients atteints de diabète, de malabsorption du glucose-galactose et d'intolérance au fructose.
De plus, la présence de para-hydroxy-benzonates pourrait augmenter le risque de réactions allergiques.


LA GROSSESSE ET L'ALLAITEMENT

La prise de KONAKION® pendant la grossesse et pendant la période d'allaitement qui suit ne doit se faire qu'en cas de besoin réel et sous stricte surveillance médicale.

Interactions

Compte tenu du rôle biologique de la phytoménadione, il est facile d'imaginer comment la prise de KONAKION ® est capable d'antagoniser totalement les effets anticoagulants des dicumarines.
Un ajustement de la posologie de la vitamine K est à prévoir suite à l'éventuelle prise concomitante d'antibiotiques et de salicylés.

Contre-indications KONAKION ® - Phytoménadione

KONAKION ® est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité aux principes actifs ou à leurs excipients.

Effets indésirables - Effets secondaires

Les effets secondaires décrits suite à l'administration de KONAKION ® ont été observés principalement suite à l'administration intraveineuse du médicament.
Le bronchospasme, la cyanose, la douleur au site d'injection, le prurit, la tachycardie étaient les effets indésirables les plus cliniquement évidents et récurrents chez les adultes.
Chez les enfants, en revanche, une jaunisse, une constipation, des douleurs abdominales, des éruptions cutanées et un malaise général ont été observés.
Heureusement, dans tous les cas, les symptômes sont revenus avec la simple suspension du traitement médical.

Noter

KONAKION ® est un médicament qui ne peut être vendu que sur ordonnance.


Les informations sur KONAKION ® - Fitomenadione publiées sur cette page peuvent être obsolètes ou incomplètes. Pour une utilisation correcte de ces informations, consultez la page Avis de non-responsabilité et informations utiles.


Mots Clés:  école de méditation herbes medicinales sexualité