Hydrocéphalie - Symptômes

introduction

Le terme « hydrocéphalie » désigne une accumulation pathologique de sous-tension de LCR au sein des ventricules cérébraux et/ou des méninges.Lorsqu'elle n'est pas traitée précocement, l'hydrocéphalie peut déclencher une série d'événements catastrophiques, entraînant la mort.
Le but de cet article est de fournir une lecture complète et concise des symptômes et des complications associées à l'hydrocéphalie. D'après ce qui a été rapporté, nous comprendrons en quoi la prévention de l'hydrocéphalie ou en tout cas de ses complications est essentielle pour sauvegarder - ou améliorer - la qualité de vie du patient atteint.

Gravité des symptômes

La gravité des symptômes qui caractérisent l'hydrocéphalie est liée à trois facteurs importants :

  1. Âge : Les nourrissons atteints d'hydrocéphalie, jusqu'à l'âge de deux ans, tolèrent assez bien toute augmentation de la pression intracrânienne par rapport aux enfants plus âgés ou aux adultes. En effet, les os crâniens des très jeunes enfants ne sont pas complètement soudés, ils permettent donc au crâne de se dilater sans générer de dommages particulièrement graves. A l'inverse, chez l'adulte les sutures osseuses crâniennes sont bien soudées, donc le crâne est quasiment inextensible : d'après ce qui vient d'être dit on comprend comment toute éventuelle augmentation de volume des composants cérébraux se traduit par une hypertension intracrânienne, donc une hydrocéphalie.
  2. Dommages au cerveau : plus le cerveau subit de dommages, plus les symptômes sont graves
  3. Cause qui induit l'accumulation de liqueur
  4. Position où l'alcool s'accumule

Hydrocéphalie chez le nouveau-né, l'enfant et l'adulte

Chez le NOUVEAU-NÉ ET L'ENFANT (jusqu'à 2 ans), les signes les plus fréquents d'hydrocéphalie sont :

  • Augmentation rapide du périmètre crânien : une des caractéristiques de l'hydrocéphalie néonatale ou de la petite enfance
  • Saisies
  • Convulsions
  • Difficulté à téter ou à s'alimenter
  • Déviation vers le bas des yeux (une condition particulière également connue sous le nom de « globules oculaires du soleil décroissant »)
  • La douleur du cou
  • Manque d'appétit
  • Macrocrânie anormale : Il s'agit d'une malformation crânienne caractérisée par une augmentation anormale de la taille du crâne par rapport au visage. Dans cette condition, la circonférence de la tête est supérieure au 97e centile
  • Changements d'humeur marqués : L'enfant peut être calme, et quelques instants plus tard, il peut devenir extrêmement nerveux. Une irritabilité marquée peut conduire à une léthargie sur une courte période
  • Obésité
  • Puberté précoce
  • Tension de la fontanelle (points de rencontre des sutures, membranes qui tapissent les os du crâne)
  • il vomit

Lorsqu'aucune mesure n'est prise rapidement, le tableau clinique du patient atteint d'hydrocéphalie peut s'effondrer, évoluant dans un sens négatif, au point de compromettre les fonctions cérébrales :

  • Troubles de la marche
  • Perte de poids sévère
  • dedème papillaire : l'augmentation de la pression intracrânienne typique de l'hydrocéphalie déclenche un gonflement anormal des fibres ganglionnaires de la papille, entre le nerf optique et l'œil
  • Paralysie des nerfs crâniens
  • Retard dans le développement des capacités cognitives
  • Retard du développement psychique

Chez l'ENFANT « PLUS ÂGÉ » ET CHEZ L'ADULTE, l'hydrocéphalie peut provoquer des symptômes plus ou moins marqués :

  • Changement de vision (vision floue, vision double)
  • Altérations des capacités de mémoire
  • Altération de l'humeur / irritabilité
  • Déficit de marche : la difficulté à marcher constitue un signe possible d'hydrocéphalie chez le sujet âgé, c'est en fait un symptôme d'anticipation, qui a tendance à survenir des mois voire des années avant l'autre prodrome.
  • Déficit de capacités cognitives
  • Démence
  • Déficience cognitive : ce symptôme est commun à de nombreuses formes d'hydrocéphalie du sujet âgé.La perte des capacités cognitives de l'hydrocéphalie peut être facilement confondue avec d'autres formes pathologiques typiques de la vieillesse.
  • Difficulté à maintenir l'équilibre
  • Fièvre
  • Léthargie
  • Mal de tête
  • Perte de contrôle des sphincters anaux et vésicaux (incontinence fécale et urinaire)
  • Retard de croissance
  • Mauvaise coordination
  • Symptômes de type Parkinson
  • Spasmes musculaires
  • Shrill strident (chez l'enfant)
  • Variation de la distance entre un œil et l'autre
  • Modification de l'apparence du visage

Complications

En plus de varier considérablement d'une personne à l'autre, les complications de l'hydrocéphalie sont assez difficiles à prévoir.
Par exemple, si l'hydrocéphalie se manifeste à la naissance, le jeune patient est très probablement destiné à devenir un adulte handicapé intellectuel et structurel.Cependant, s'il est traité avec soin, certains patients atteints d'hydrocéphalie néonatale peuvent développer moins de complications à l'âge adulte.
Les adultes qui ont connu un déclin important et rapide de la mémoire et des capacités de réflexion ont généralement une récupération plus lente et, le plus souvent, les symptômes persistent même après le traitement de l'hydrocéphalie.
On observe que la gravité des complications de cette pathologie dépend du type de symptômes initiaux, de la cause sous-jacente et de l'opportunité du diagnostic et du traitement pour le traitement de l'hydrocéphalie.



Autres articles sur "Hydrocéphalie - Symptômes"

  1. Hydrocéphalie
  2. Hydrocéphalie : diagnostic et traitement
Mots Clés:  exercices-pilates Santé humaine peau-santé